La DDM (Date de Durabilité Minimale), ou anciennement appelée DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale) est une date apposée sur chaque produit BioConcept (e liquide, arôme DIY, base DIY, booster de nicotine) pour indiquer que certaines propriétés des produits ne sont plus garanties passé cette date (en moyenne la DDM est égale à 2 ans pour les produits de la vape) : moins de goût, consistance différente, nicotine moins efficace pour un sevrage tabagique…, sans pour autant constituer un danger ou une intoxication pour la santé.
Cette DDM n’est présente qu’à titre informatif, sans réelle valeur sanitaire, contrairement à la DLC.

DDM Date de durabilité minimale

Quelle différence y’a-t-il entre la DLC et la DDM ?

DLC Date limite de consommation

La DLC (Date Limite de Consommation) est précisément une date limite impérative, souvent précédée par la mention « À consommer jusqu’au… » ou « À consommer avant le… ». Au-delà de cette date, le produit est périmé et peut présenter un danger immédiat pour la santé humaine.

DDM Date de durabilité minimale

La DDM, contrairement à la DLC, n’a pas ce caractère impératif. Une fois la date passée, le produit perd une partie de ses qualités spécifiques, sans présenter de risque pour le consommateur.

Il n’est donc pas obligé de jeter vos articles e liquide bio concept qui ont une DDM dépassée, si l’emballage n’est pas altéré et qu’il a été conservé dans de bonnes conditions (à l’abris de la chaleur et de la lumière).

Il est donc conseillé de consommer ses eliquides ou produits DIY, avant la DDM indiquée, pour profiter pleinement de l’ensemble de leurs propriétés. Mais passé cette date, vous pouvez toujours les consommer encore quelques semaines/mois, car ils ne présentent absolument aucun danger sur votre santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.